2017-01-15-Saint Etienne sur Suippe

Pour la deuxième étape de notre Rallye des neiges c’est dans le village de Saint Étienne sur Suippe que le C.C.R avait installé le point de contrôle et de convivialité.

Beaucoup d’interrogations au club le samedi 14 janvier au soir. Comment sera la nuit, on annonce de la neige. Les chutes récentes largement commentées n’incitent pas, à juste titre, à faire le malin. De fait, une fine pellicule de neige recouvre la ville le dimanche matin. Les bénévoles de service n’en ont cure et, braves et disciplinés, se rendent sur le point de ravitaillement à Saint Etienne sur Suippe. Ils croisent en chemin un courageux groupe de marcheurs, venant de Bourgogne, qui a sagement décidé de prendre le frais sans prendre de risques. L’état des routes est assez aléatoire, certaines humides, d’autres verglacées, l’impression générale étant paradoxalement que la ville de Reims était plus dangereuse que la campagne. Installation sur une petite place arborée, passage du maire qui nous souhaite la bienvenue et nous propose sa salle des fêtes pour l’an prochain, temps sec et froid mais sans pluie ou neige, c’est déjà ça. Finalement c’est une petite cinquantaine de cyclistes qui viendront pointer, nombreux sont ceux qui retirent leur carte de route RDN, n’ayant pas participé à la dernière sortie. C’est encourageant et compte tenu de la météo, c’est déjà un petit succès, merci à tous les courageux, bénévoles et roulants, le RDN monte en puissance…

Texte Alain B

Photos Hélène B - Mimi L – Montage mise en ligne Roger H.


 

Voir la météo ici

3 commentaires pour 2017-01-15-Saint Etienne sur Suippe

  1. RENONDEAU Jean-Luc says:

    encore merci aux bénévoles du ravit de St Etienne S/ Suippes

  2. DELATTRE says:

    Merci à tous les bénévoles.
    C’est toujours un moment très agréable de vous retrouver au ravito.
    Bon dimanche à tous
    Isa

  3. Pascal GERARD says:

    La bicyclette et le vélo
    C’est le contraire du vélo, la bicyclette.Une silhouette profilée mauve fluo dévale à soixante-dix à l’heure : c’est du vélo.Deux lycéennes côte à côte traversent un pont à Bruges: c’est de la bicyclette….Michel Audiard en knickers et chaussettes hautes s’arrête pour boire un blanc sec au comptoir d’un bistrot : c’est du vélo etc etc ..
    on est d’un camp ou bien de l’autre.etc etc…on naît bicyclette ou vélo c’est presque politique.
    je voulais vous faire partager quelques extraits de ce joli texte de Philippe Delerm tiré de son livre « la première gorgée de bière et autres plaisirs minuscules »
    bonne lecture et à votre santé!
    Pascal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>